L’annonce de l’union d’EAS avec la CFE Energies et l’UNSA Energie a fait l’effet d’une bombe !

Vous savez quoi ?


L’annonce de l’union d’EAS avec la CFE Energies et l’UNSA Energie pour ces élections a fait l’effet d’une bombe dans le petit monde EDFien de l’actionnariat salarié !

En effet, le bénéfice d’une telle union pour les porteurs de parts est bien compris tant dans les rangs des organisations syndicales que des associations d’actionnaires, en passant par la Direction d’EDF : là où certains ont tendance à masquer des connivences, voire des intérêts communs, nous représentons la seule « offre » faite aux salariés qui affiche haut et fort que syndicalisme et actionnariat salarié ne sont pas incompatibles.

Il suffit pour s’en convaincre de relire les valeurs des trois partenaires, qui mettent l’homme au cœur de leur action, qui privilégient des solutions négociées face à l’impasse des conflits dogmatiques, et surtout qui font passer l’intérêt individuel et collectif avant l’intérêt financier.

Étonnant quand on parle d’actionnariat salarié ?

Bien moins que l’acharnement de celles et ceux qui, contre vents et marées, et en pleine tempête, souhaitent encore se remplir les poches avec un dividende financé par la dette ou réglé en actions, ce qui dans un cas comme dans l’autre fragiliserait un peu plus la situation d’EDF…

Mais bon, cela, c’est quand on flirte de trop près avec un libéralisme décomplexé qui fait fi de la réalité quotidienne des salariés… parmi lesquels les actionnaires salariés qu’ils entendent représenter : paradoxal, non ?

Et bien moins aussi que la présence de listes représentant des courants de pensée qui estiment qu’un salarié n’a pas à être actionnaire de son entreprise, puisque l’actionnaire n’est par définition qu’un vil exploiteur. Là aussi, le paradoxe questionne.

C’est pour cela qu’en votant pour la liste présentée par EAS et l’Alliance CFE UNSA Energies, vous savez clairement pour qui vous votez, et les valeurs que vous défendez. Sans ambiguïté !

Alors, un seul conseil : du 1er au 15 juin 2021,
VOTEZ et faites VOTER
vos proches que vous savez être porteurs de parts !